cercle de solidarite.png

Tai Chi en plein air

toute l'année

En 2010, un diplôme d'instructeur de Tai Chi Chuan de la Fédération des Ecoles Cheng Man Ching a sanctionné 10 ans de pratique passionnée. En 2012, j'ai obtenu le grade 4ème Duan Wushu Nei Gong, Fédération Française Wushu, homologué FFKDA. En 2014, à Taipei, j'ai pratiqué avec les maitres taïwanais Zheng Xian-Qi, Shen Shen Yan, Zhang Li Guo et Huang Jeng-Bin de l'école Tai Chi Huang dans le cadre d'un voyage organisé par Sabine Metzlé et Michel Douiller. Depuis ce stage fondateur consacré à la poussée des mains Tui Shou, je me consacre au travail interne Nei Gong du Grand Maître Huang Sheng Shyan - Jean-Pierre Peyruseigt. 

Mercredi 14h-15h

Parc de la Cerisaie 25 rue Chazière Lyon 4

en entrant à droite dans le parc en contrebas sur la place circulaire au pied du noisetier de Byzance

10€/cours

10ème cours gratuit

 

Tai Chi pour cultiver la vitalité 

du Grand Maître Huang Sheng-Shyan

transmis par les maîtres taïwanais Zheng Xian-Qi, Shen Shen-Yan, Zhang Li-Guo et Huang Jeng-Bin, enseigné par Jean-Pierre Peyruseigt

 

Ouvert aux débutant.e.s ainsi qu'aux pratiquant.e.s de tous styles Yang, ce cours repose sur la maîtrise de sept exercices pour relâcher le corps ainsi que sur le développement d'habilités dans la poussée des mains et l'apprentissage de la forme 37.

Premier exercice: tourner la taille, relâcher les hanches

Explication

  • Ouvrir la taille, les deux mains s’ouvrent comme la grue déploie ses ailes jusqu’à hauteur des épaules.

  • Ramener la taille, la main droite devant, la main gauche derrière.

  • Ouvrir la taille, les deux mains s’ouvrent à nouveau comme la grue déploie ses ailes jusqu’à hauteur des épaules.

  • Ramener la taille, inverser la position des bras, la main gauche devant, la main droite derrière.

Points importants

  • Les deux pieds sont parallèles et alignés avec les épaules.

  • Relâcher les épaules, la taille, les genoux.

  • Rentrer le coccyx

  • Tête, dos, reins, talons doivent être tous sur une même ligne, le corps vu de profil.

  • Si les épaules et les bras font mal, c’est que les coudes ne sont pas descendus.

  • Il n’y a pas de mouvement d’extension et de flexion des jambes.

Effets

  • C’est le mouvement qui permet le plus de relâcher les épaules, les hanches, les genoux. La décontraction de tout le corps facilite, dans un deuxième temps, l’assouplissement de toutes les articulations.

  • On peut avoir une sensation assez rapidement d’une circulation dans tout le corps. De plus, cet exercice permet de stimuler et de conduire le qi jusque dans les bras et les mains ainsi que de rééquilibrer les organes.

  • Cet exercice permet de mettre en place le travail interne de la technique dit de l’essorage pour apprendre à développer progressivement la sensation d’arcs dans les bras.

Deuxième exercice: rassembler le qi, relâcher le corps

Troisième exercice: lancer les bras, relâcher les épaules

Quatrième exercice: fléchir en avant, relâcher les tendons

Cinquième exercice: s'asseoir sur les jambes, relâcher les genoux

Sixième exercice: tourner le corps, relâcher l'entrejambe

Septième exercice: lever les bras, relâcher la taille

L'ouverture et la fermeture correspondent à l'aspect externe du Tai Chi.

Quand on pratique lentement, le mouvement se décompose de la façon suivante:

ouverture (kai), tourner (zhuan), fermeture (he), tourner (zhuan). 

Rassembler et libérer l'énergie correspondent à l'aspect interne du Tai Chi.

Quand on pratique lentement, le mouvement passe par quatre phases:

rassembler (xu), relâcher (song), libérer (fa), relâcher (song).

Ces deux dimensions, externe et interne, doivent se combiner harmonieusement 

dans la pratique - Maître Shen Shen-Yan.

Un cours

Mercredi 14h-15h

Parc de la Cerisaie

Lyon 4

60min |  10€

FOND.JPG